Planet Labor devient mind RH

International : la motivation des salariés aussi basse qu’après l’éclatement de la crise

« Le degré de satisfaction des salariés de par le monde, autrement dit leur investissement dans leur travail, continue de stagner et reste à son plus bas niveau depuis 2008 », selon le groupe de conseil en ressources humaines Aon Corporation, basé aux États-Unis. Dans un communiqué publié jeudi 10 novembre, le cabinet de consultant annonce en effet qu’« à la fin du troisième trimestre, sa base de données sur l’investissement des salariés dans leur travail* montrait un degré de motivation de 56 %, stable par rapport à l’année passée, mais inférieure aux niveaux de 2009 (60 %) et 2008 (57 %) ». Ces chiffres « indiquent que la main-d’œuvre est indifférente au succès ou à l’échec de la structure », selon Aon Corporation, qui attribue ces mauvais résultats à la perception négative que les salariés ont de leur management. « Partout dans le monde, les employés estiment que leurs patrons ont échoué à lier performances individuelles et objectifs de l’organisation ».

Par . Publié le 15 novembre 2011 à 8h07 - Mis à jour le 25 mars 2013 à 15h05

2008 (57 %) ». Ces chiffres « indiquent que la main-d’œuvre est indifférente au succès ou à l’échec de la structure », selon Aon Corporation, qui attribue ces mauvais résultats à la perception négative que les salariés ont de leur management.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.