Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

International : la motivation des salariés aussi basse qu’après l’éclatement de la crise
Planet Labor, 15 novembre 2011, n°6215 - www.planetlabor.com

« Le degré de satisfaction des salariés de par le monde, autrement dit leur investissement dans leur travail, continue de stagner et reste à son plus bas niveau depuis 2008 », selon le groupe de conseil en ressources humaines Aon Corporation, basé aux États-Unis. Dans un communiqué publié jeudi 10 novembre, le cabinet de consultant annonce en effet qu’« à la fin du troisième trimestre, sa base de données sur l’investissement des salariés dans leur travail* montrait un degré de motivation de 56 %, stable par rapport à l’année passée, mais inférieure aux niveaux de 2009 (60 %) et 2008 (57 %) ». Ces chiffres « indiquent que la main-d’œuvre est indifférente au succès ou à l’échec de la structure », selon Aon Corporation, qui attribue ces mauvais résultats à la perception négative que les salariés ont de leur management. « Partout dans le monde, les employés estiment que leurs patrons ont échoué à lier performances individuelles et objectifs de l’organisation ».

2336 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article