Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Roumanie : des managers privés pour les entreprises nationales
Planet Labor, 17 novembre 2011, n°6223 - www.planetlabor.com

Jusqu’à présent, les dirigeants des sociétés nationales étaient nommés par les autorités. Devant les résultats catastrophiques de la plupart de ces entreprises -les 35 sociétés nationales les plus importantes ont affiché en 2010 un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros, mais enregistré des pertes de 500 millions d’euros-,  le ministre de l’Économie , Ion Ariton, a proposé début 2011 de remplacer ces dirigeants -souvent nommés par amitié ou intérêt- par des managers issus du secteur privé. L’objectif : améliorer le fonctionnement interne, endiguer les pertes financières et gérer, au mieux, la privatisation partielle de certaines de ces sociétés, prévue par le gouvernement, dans le cadre de l’accord préventif signé avec la FMI et la Banque Mondiale au printemps dernier.

2177 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article