Planet Labor devient mind RH

BASF : signature d’un accord sur l’implication des travailleurs dans la future société européenne

Avec l’accord signé le 15 novembre dernier à Ludwigshafen, au siège de BASF, c’est une nouvelle grande entreprise allemande qui adopte le statut de SE. La mesure concerne en premier lieu les 61 000 salariés de BASF en Europe (pour un effectif total de 92 000 personnes). Comme l’y oblige la directive européenne sur les SE, la direction de l’entreprise est parvenue à un accord sur les futures structures de représentation des salariés dans la SE. Les principaux points de l’accord sont la décision de maintenir une structure duale de direction, la reconduction du principe allemand de cogestion avec la participation des représentants des salariés au conseil de surveillance et enfin la création d’un véritable CE européen (CEE). L’entreprise, qui vient de recevoir un prix important en Allemagne pour la qualité de son rapport annuel sur le développement durable, confirme ainsi son engagement social.

Par . Publié le 23 novembre 2007 à 13h16 - Mis à jour le 24 mars 2013 à 18h07

de l’accord sont la décision de maintenir une structure duale de direction, la reconduction du principe allemand de cogestion avec la participation des représentants des salariés au conseil de surveillance et enfin la création d’un véritable CE européen (CEE). L’entreprise, qui vient de recevoir un prix important en Allemagne pour la qualité de son rapport annuel sur le développement durable,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.