Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Italie : la négociation entre Fiat et les syndicats pour la nouvelle convention collective du groupe démarre par un incident avec le syndicat Fiom-CGIL
Planet Labor, 30 novembre 2011, n°6254 - www.planetlabor.com

La négociation sur la nouvelle convention collective nationale pour le groupe Fiat suite à sa sortie de Confindustria (v. dépêche n° 110720) est mal partie pour la Fiom. Le leader, Maurizio Landini, a quitté hier la table de négociation, accusant Fiat de gestion défaillante, vu que la majorité de sa délégation (y compris le responsable national pour l’automobile Giorgio Airaudo) n’a pas pu entrer, suite à la fermeture des portes devant le bloc du rassemblement des syndicats autonomes qui exigeaient de participer à la négociation. Fiat a donc poursuivi la discussion avec Fim, Uilm, Fismic, Capi et Quadri, et en tant « observateur », le secrétaire provincial de la Fiom, Federico Bellono. Celui-ci a expliqué à la presse que Fiat voudrait étendre l’accord de Pomigliano (v. dépêche n° 110011) – que la Fiom n’a pas signé car trop défavorable aux salariés et aux droits syndicaux selon elle – à tout le groupe « en harmonisant certains éléments liés aux différences des établissements ».

2904 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article