Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Allemagne : Deutsche Post réintègre les salariés de ses filiales de distribution de paquets low cost DHL Delivery dans ses « accords maisons » pour promouvoir sa marque employeur
Planet Labor, 4 septembre 2019, n°11332 - www.planetlabor.com

En mars dernier, Deutsche Post a annoncé qu’elle sur sa stratégie de création de filiales aboutissant à une dualité des conditions de travail entre les salariés de DP et ceux des filiales low-cost. Sous la pression du syndicat des services Verdi, le directoire de la poste allemande a accepté en mars dernier de supprimer ses 46 filiales de distribution de paquets low cost DHL Delivery, créées en 2015, et de réintégrer les 13 000 livreurs concernés dans ses « accords maisons ». Depuis le 1er juillet 2019, ces derniers perçoivent donc à nouveau le même salaire que leurs collègues du reste du groupe. Cet accord constitue selon Verdi un « succès syndical éclatant » qui témoigne des faiblesses de ce type de stratégie. DP met en avant le lien avec sa politique marque employeur dans un environnement très concurrentiel.

4642 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article