Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Allemagne : le syndicat de la chimie veut imposer un « compte pour l’avenir » lors des prochaines négociations collectives
Planet Labor, 26 septembre 2019, n°11382 - www.planetlabor.com

Après consultation à la base, la Commission fédérale pour les négociations collectives du syndicat allemand de la chimie et de l’énergie IG BCE, a publié, jeudi 19 septembre, les revendications que défendra prochainement le syndicat lors de la renégociation d’un accord collectif de branche qui concerne 580 000 salariés. Au centre des revendications se trouve la mise en place d’un « Zukunftskonto » de 1000 euros par an pour chaque salarié. Décidé à obtenir un accord collectif plus qualitatif que quantitatif, l’IG BCE a aussi choisi, contrairement aux traditions, de ne pas publier d’exigence chiffrée pour l’augmentation salariale attendue.

4043 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article