Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Belgique : manifestation nationale pour défendre la sécurité sociale
Planet Labor, 29 janvier 2020, n°11617 - www.planetlabor.com

La FGTB et de son équivalent flamant l’ABVV ont appelé à manifester, mardi 28 janvier, afin de défendre un financement équilibré de la sécurité sociale. La manifestation a rassemblé entre 10.000 et 20.000 à Bruxelles. Les manifestants s’inquiètent du fait que les mesures prises par les gouvernements fédéraux précédents, notamment d’exonérations de cotisations sociales à l’adresse des entreprises et des « flexijobs », puissent entraîner un déficit de la sécurité sociale estimé à 6,3 milliards d’euros en 2024, dû à la baisse des recettes. « Cela signifie que sans décisions politiques et sociales, nos pensions, nos remboursements de soins de santé, nos allocations sociales risquent d’être rabotés », souligne la FGTB, qui demande à ce que le financement du système soit complètement repenser par le futur gouvernement. Des représentants des mutualités socialistes (nda: les mutualités sont les organismes qui gèrent les dépenses de la caisse primaire de l’assurance-maladie) étaient également présents dans le cortège, pour rappeler que les dépenses de santé et de retraites vont augmenter de façon importante, dans les prochaines années, avec le vieillissement de la population belge, alors même que l’économie et les créations d’emplois stagnent. Le message de cette journée de mobilisation – sans appel à la grève, mais qui a entraîné quelques perturbations dans les transports – était destiné à être entendu par les « informateurs », les responsables politiques actuellement chargés de rapporter au roi sur la situation politique, en attendant la formation d’un gouvernement, dont la Belgique est privée depuis huit mois.