Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Chine : en donnant de la visibilité à leur situation, les travailleurs de la Tech ont poussé à un débat sur la culture de l’acharnement au travail
Planet Labor, 3 mai 2019, n°11113 - www.planetlabor.com

Fin mars, un groupe de développeurs ont créé une page internet « 996. ICU » pour dénoncer la culture de longues heures de travail dans le secteur de la tech (v. dépêches n°11083 et 11099). Le 996 signifie travailler de 9h du matin à 9h du soir, 6 jours sur 7 avec comme perspective celle de tomber gravement malade (ICU, Intensive care unit). Les longues journées de travail et les nombreuses heures supplémentaires semblent être le quotidien des travailleurs du secteur IT depuis 2016. Cette page internet, qui était une façon de sortir du silence, a atteint son objectif : attirer l’attention des médias, au point de faire réagir deux patrons célèbres du e-commerce en Chine : Jack Ma de Alibaba et Qiangdong Liu de Jingdong. Tous deux ont mis de l’huile sur le feu en insistant sur la nécessité de travailler durement pour être un salarié dévoué et en soulignant que  travailler à ce régime est même une chance. La confrontation de ces deux points de vue a suscité un débat dans le pays sur le temps de travail et surtout la règle implicite sur les heures supplémentaires ou encore de la valorisation de l’acharnement dans le travail qui a fondé la croissance économique chinoise.

2590 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article