Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Espagne : la remise en question du tarif d’électricité préférentiel pour les retraités cristallise le conflit entre direction et syndicats d’Endesa
Planet Labor, 30 octobre 2019, n°11455 - www.planetlabor.com

Convention collective caduque, négociations bloquées, occupation des locaux et préavis de cinq jours de grève d’affilée en novembre (du 11 au 15 novembre) : la tension monde chez l’électricien Endesa. La remise en question du tarif préférentiel sur la facture électrique dont bénéficient les 26 000 retraités de l’entreprise a cristallisé le conflit alors que les partenaires sociaux étaient lancés dans un chantier de négociation complexe qui devait aborder tant les salaires que les conséquences sociales de la fermeture des centrales électriques. Mais deux ans après l’ouverture des discussions sur le renouvellement de l’accord qui encadre les conditions de travail des 8 800 employés de la compagnie d’électricité, la situation est au point mort, sans perspective de progrès. Ce qui a été perçu comme un « chantage » aux avantages sociaux, donc au pacte social de l’entreprise, a mis le feu aux poudres.

4972 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article