Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Espagne : le groupe Inditex assumera seul durant un mois les coûts de l’arrêt d’activité de ses salariés
Planet Labor, 20 mars 2020, n°11740 - www.planetlabor.com

Le groupe Inditex, propriétaire de Zara, a annoncé aux représentants des salariés qu’il n’activera pas pour l’instant le mécanisme extraordinaire de mise en chômage partiel qui lui permet de bénéficier des aides extraordinaires de l’Etat pour faire face à la baisse de ses activités. Il prévoit de maintenir les salaires jusqu’au 15 avril prochain, malgré la fermeture des magasins et le coup d’arrêt des ventes. La direction du groupe Inditex, propriétaire de Zara a exposé aux syndicats son intention d’assumer l’intégralité des salaires durant cette période. Cette annonce concerne les 25 000 salariés des centres logistiques, mais il se réserve la possibilité de préparer une mise en chômage partiel des employés des 1 580 magasins, si l’état d’alerte qui a impliqué la fermeture des commerces et le confinement de la population, se prolonge. « Le groupe Inditex a compris qu’avec les bénéfices historiques de 3,639 milliards d’euros, il n’y avait aucun sens à bénéficier du paquet de mesures économiques du gouvernement pour protéger les entreprises et leurs employés conséquences la crise du coronavirus », indique le syndicat CCOO qui avait réclamé à la direction qu’elle assume seule les difficultés, au vu de son excellente situation financière.