Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Espagne : le syndicat CCOO lance une campagne pour réduire l’écart salarial entre les hommes et les femmes dans le secteur des conserveries
Planet Labor, 21 janvier 2020, n°11597 - www.planetlabor.com

« Pescar derechos » (pêcher des droits). C’est avec ce slogan que le syndicat CCOO a lancé une campagne pour revendiquer l’égalité entre les hommes et les femmes dans le secteur des conserveries liées au secteur de la pêche. Lors de la présentation de la campagne sur la côte de Cantabrie, haut lieu de pêcheries et conserverie, le syndicat a exposé qu’il s’agit non seulement d’améliorer les conditions de travail et de salaire des employées du secteur, mais aussi de remettre en question le partage des tâches entre les hommes et les femmes tel qu’il est assumé par les entreprises du secteur et qui a débouché dans les faits sur une discrimination à la fois salariale et contractuelle. Selon CCOO, les quelque 1200 employées par les entreprises de cette région sont couvertes dans leur immense majorité par des contrats dits « fixes-discontinus », selon lesquels les périodes de travail sont entrecoupées de périodes de chômage en fonction des campagnes de pêche et de la demande des conserveries. Le syndicat dénonce la façon dont le secteur précarise et déprécie le travail féminin, considéré comme activité de complément, précarisé et peu payé. Il signale que si 94% des employés des conserveries sont des femmes, celles-ci sont cantonnées aux activités de production (nettoyage du poisson et mise en conserve), dans des conditions aléatoires selon les campagnes de pêche. Alors que ce sont les hommes qui réalisent les fonctions les mieux rémunérées et bénéficient de contrats stables, et touchent 15 à 20% de plus en moyenne.