Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Etats-Unis : le NLRB remet en question le licenciement de 2 employés de Google, au nom de la loi qui protége leur droit à s’organiser collectivement
Planet Labor, 4 décembre 2020, n°12259 - www.planetlabor.com

L’agence fédérale NLRB (National Labor Relations Board) rappelle Google à l’ordre. Selon ses juristes de l’agence de San Francisco,  le géant de la Silicon Valley a violé la loi sur le travail quand il a licencié deux de ses employés en novembre 2019. Le cas de Laurence Berland et Kathryn Spiers va donc être examiné par un tribunal administratif, puis les 5 responsables du NLRB à Washington. Ceux-ci pourraient dans les mois à venir ordonner leur réintégration et le paiement rétroactif des salaires pendant la période de licenciement.

2552 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article