Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

France : le dialogue social s’est intensifié depuis le début de la pandémie selon l’Anact (enquête)
Planet Labor, 25 mai 2021, n°12539 - www.planetlabor.com

Une enquête sur l’impact de la crise sanitaire en matière de dialogue social et de relations sociales, réalisée par l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) auprès de 1415 représentants des employeurs et des salariés, et publiée le 25 mai 2021, met en lumière une intensification du dialogue social dans les entreprises. Si les réunions entre représentants du personnel et direction se sont poursuivies dans la majorité des cas (98%), elles se sont déroulées à un rythme plus soutenu qu’auparavant pour 44% des répondants. Cette intensification du dialogue social est en partie due à l’augmentation des temps d’échanges et de coordination entre élus (pour 40% des personnes interrogées), entre élus et direction -hors réunions d’instances- (pour 39% d’entre eux) et entre élus et personnel (pour 28%). En outre, 66% des acteurs constatent une augmentation de la charge du travail liée au dialogue social. Celle-ci atteint même 72% parmi les représentants d’employeurs. La crise a fait par ailleurs apparaître des besoins forts d’outillages (pour 76% des acteurs du dialogue social), ainsi que la nécessité d’une montée en compétences (69%). Enfin, les principaux sujets traités depuis le début de la crise ont été l’organisation du travail, la santé et la prévention des risques ainsi que les sujets liés aux aspects économiques (mise en œuvre du chômage partiel, 40%, et questions sur l’emploi, 30%). Au sortir de la crise, ce sont les conditions de travail (66%), le télétravail (53%) et la reconnaissance des métiers et compétences (38%) qui seront mis en vedette dans les négociations à venir.