Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

France : le plan de compétitivité de Michelin prévoyant 2300 départs volontaires d’ici 2023 est approuvé
Planet Labor, 29 avril 2021, n°12500 - www.planetlabor.com

La direction de Michelin et les trois syndicats CFDT, CFE-CGC et SUD (représentatifs) et FO ont conclu, mardi 27 avril, l’accord ADAPT (Accompagnement des activités et des parcours dans la transformation). La CGT n’a pas signé, quant à elle. Sur la période 2021-2023, une rupture conventionnelle collective (RCC) délimitera tous les ans un périmètre pour lequel 2 300 salariés pourront bénéficier du plan, soit près de 10% des effectifs. Un dispositif de retraite anticipée sera aussi ouvert. Le personnel éligible obtiendra une indemnité minimum de deux ans de salaire et 60 000 €, en plus de mesures d’accompagnement. Jusqu’à cette date, aucun licenciement économique n’aura lieu et l’entreprise s’engage à ne pas fermer de site. L’accord prévoit également un budget de 20 millions d’euros pour une revalorisation des salariés qui restent. Seule la CGT ne l’a pas signé.

6042 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article