Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

France : une personne syndiquée sur deux s’estime discriminée par son employeur à cause de son engagement syndical
Planet Labor, 23 septembre 2019, n°11370 - www.planetlabor.com

Publié le 18 septembre, le 12ème baromètre annuel de la perception des discriminations dans l’emploi du Défenseur des Droits (autorité constitutionnelle indépendante en charge, entre autres, de la lutte contre les discriminations), élaboré en lien avec l’OIT, est consacré pour la 1ère fois aux discriminations syndicales. Les résultats indiquent que près d’une personne active sur trois (29%) et une personne syndiquée sur deux (52%) considèrent que les discriminations syndicales se produisent souvent ou très souvent. Ils révèlent également que le sentiment que l’engagement syndical peut avoir des conséquences négatives sur son emploi est répandu et est la cause principale du non-investissement dans une activité syndicale.

2858 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article