Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : hausse de salaire la plus importante dans le privé depuis 7 ans
Planet Labor, 19 février 2019, n°11283 - www.planetlabor.com

Selon la dernière étude trimestrielle Labour Market Outlook (LMO), réalisée par l’organisme des RH CIPD et le groupe spécialiste de l’intérim Adecco, les entreprises du secteur privé ont l’intention d’augmenter le salaire annuel d’environ 2,5% en moyenne cette année. Alors qu’en 2018, les salaires n’avaient été augmentés que de 2%, chiffre presque devenu la norme ces dernières années, une hausse de 2,5% n’avait pas été enregistrée sur le marché depuis l’année de création du LMO en 2012. Ce coup de pouce marqué serait dû à l’aggravation de la pénurie de compétences, mais aussi à la baisse du nombre d’immigrés, deux phénomènes liés à l’approche du Brexit. Ainsi, près des 3/4 des 1.254 employeurs interrogés ont évoqué des difficultés de recrutement en ce début d’année, et ce plus particulièrement dans l’industrie. Dans le même temps, 2/3 des entreprises privées affirment avoir augmenté les salaires de départ afin d’attirer des talents. «Les employeurs vont devoir être encore plus créatifs pour attirer, faire progresser et retenir leurs employés afin de booster à la fois les compétences et la productivité», a cependant prévenu Jon Boys, économiste en charge du marché du travail pour le CIPD. Une idée partagée par Alex Fleming, d’Adecco Group UK-Irlande, selon lequel «augmenter les salaires afin d’attirer ou retenir des employés» est seulement «une solution à court terme».