Planet Labor devient mind RH

Grande-Bretagne : les anglais sont les champions des heures sup impayées

Selon la Confédération syndicale, le TUC, près de 5 millions de salariés britanniques travaillent 7 heures supplémentaires par semaine, l’équivalent d’une journée, sans être payés. Ces chiffres sont tirés d’une étude faîte par le gouvernement. En 2005, ces 36 millions d’heures supplémentaires effectuées gratuitement représentaient 23 milliards de livres (34 milliards d’euros) de manque à gagner pour les salariés. Parallèlement, un tiers d’entre eux n’ont pas pris pas tous leurs jours de congé l’année dernière, par crainte d’accumuler du retard. (Réf 0633)

Par . Publié le 16 janvier 2006 à 7h26 - Mis à jour le 17 mars 2013 à 18h48

La culture du « présentéisme », autrement dit la tendance aux longues heures de présence, est un mal chronique de l’économie britannique.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.