Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Italie : la banque MPS prévoit 3 500 pré-retraites dès cette année
Planet Labor, 9 septembre 2022, n°13197 - www.planetlabor.com

En profonde crise depuis plusieurs années, MPS (Monte dei Paschi di Siena) a signé, le 4 août, un accord avec les syndicats FABI, First-Cisl, Fisac-Cgil, Uilca et Unisin, prévoyant 3 500 départs volontaires en pré-retraite cette année, sur les quelque 21 000 salariés que compte le groupe. L’objectif : faciliter la réalisation du plan stratégique 2022-2026.  Les cadres (hors dirigeants) dont les droits à la retraite s’ouvrent entre le 1er décembre 2022 et le 1er décembre 2029 pourront partir dès le 30 novembre, en accédant au fonds de solidarité du secteur bancaire, qui leur permettra de recevoir une indemnité jusqu’au moment de la pension. Avec le complément versé par MPS, ces personnes toucheront jusqu’à leur retraite un revenu compris entre 80% et 85% de leur dernière rémunération mensuelle nette de base. Les salariés qui peuvent accéder à une des formes de retraite anticipée en vigueur en Italie pourront également bénéficier pour partir d’incitations allant de 4 à 16 mensualités. Il s’agit, selon la First-Cisl, des « meilleures conditions négociées lors des dix dernières années du groupe ». Dans une optique de renouvellement générationnel, MPS devrait réaliser un recrutement pour deux départs (soit 1 750 embauches) d’ici à 2026, suivant une proportion très classique dans les accords syndicaux du secteur bancaire. Pour motiver les salariés, MPS s’engage en outre à rouvrir les négociations collectives sur la protection sociale et le bien-être au travail, les parcours de carrière, les promotions et les primes. Fondée en 1472, MPS revendique le titre de plus ancienne banque au monde. Elle a été nationalisée en 2017, le ministère de l’Économie en contrôlant plus de 64%.