Planet Labor devient mind RH

Italie : l’accord d’entreprise de Marriott International prend acte du contexte difficile du secteur hôtelier et met l’accent sur le welfare

Le renouvellement de l’accord d’entreprise, signé par les partenaires sociaux italiens de Marriott International le 29 juin, met en place des solutions innovantes, visant à surmonter la profonde crise du secteur et à favoriser la reprise post-pandémie. L’accord, en vigueur jusqu’à fin 2024, introduit des assouplissements pour les CDD mais protège l’emploi de qualité, notamment via la stabilisation des saisonniers réguliers. La prime de résultat ne sera pas versée cette année, mais les partenaires sociaux mettront en place un programme de welfare d’entreprise.

Par Hélène Martinelli. Publié le 15 juillet 2021 à 14h11 - Mis à jour le 15 juillet 2021 à 12h54

Un système consolidé de relations sociales. L’accord signé par les directions du groupe et les syndicats Filcams-Cgil, Fisascat-Cisl et Uiltucs concerne les travailleurs de 9 palaces, situés à Milan (The Westin Palace et Sheraton Diana Majestic), Venise (Danieli, Gritti Palace et St-Regis Venice), Florence (Westin Excelsior et St-Regis Florence) et Rome (St-Regis Rome et Westin Excelsior), ainsi que le personnel administratif et commercial de Starwood Italia et Ciga Gestioni,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.