Planet Labor devient mind RH

Italie : le secteur alimentaire se mobilise pour la parité de genre et l’environnement

Les partenaires sociaux du secteur alimentaire ont signé deux protocoles en l’espace de quelques jours, l’un pour promouvoir la parité de genre sur les lieux de travail, l’autre pour orienter les relations sociales vers la sauvegarde de l’environnement. Deux initiatives d’autant plus importantes qu’elles concernent un secteur-clé du « Made in Italy ». Unione Italiana Food, l’organisation patronale signataire, regroupe 550 entreprises, de Barilla à tous les grands noms du café (Lavazza, Illy…), des multinationales Mondelez et Nestlé aux grands acteurs des compléments alimentaires.

Par Hélène Martinelli. Publié le 26 septembre 2022 à 9h40 - Mis à jour le 26 septembre 2022 à 17h13

Les deux accords signés par Unione Italiana Food et les syndicats Flai-Cgil, Fai-Cisl et UILA, le 12 septembre (parité de genre) et le 14 septembre (développement durable), représentent une démarche à l’avant-garde dans les relations sociales italiennes. 

Politique de genre et Code de bonne conduite. En matière de parité de genre, les partenaires sociaux ont défini deux documents : une « Politique (policy) de genre » et un « Code de bonne conduite »,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.