Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Italie : salaires et primes constituent le principal thème des accords d’entreprises
Planet Labor, 23 janvier 2020, n°11604 - www.planetlabor.com

Le 2e rapport (ici) sur les négociations collectives dans les entreprises et au niveau local réalisé par le syndicat Cgil et la Fondazione Di Vittorio, qui a examiné 1 887 accords signés entre 2017 et 2019, montre que le principal thème reste celui du traitement économique (salaires et primes, 53,4% des accords). Suivent les relations sociales (la moitié des accords) et les horaires et temps de travail (un tiers des accords). En ce qui concerne les 924 accords d’entreprise considérés, la prime de résultat se taille la part du lion (un tiers des accords) et est déterminée principalement sur la base d’indicateurs de rentabilité et de productivité. La valeur moyenne de la prime est de 1 428 euros, et 42% des accords permettent d’en convertir tout ou partie en services de welfare (protection sociale et/ou bien-être des salariés). Environ 15% des accords mettent en place des initiatives innovantes dans l’organisation du travail : smart working, participation directe des salariés, changements dans l’organisation, systèmes de qualité, « teamworking » etc. Le rapport confirme la forte présence des mécanismes traditionnels d’information et de consultation des travailleurs, mais note que la formalisation de nouvelles formes de participation directe à l’organisation du travail reste faible. Les négociations collectives d’entreprises ou locales, selon la synthèse de l’étude, « doivent gouverner les innovations introduites dans la pratique du travail et les processus de production, à commencer par la digitalisation, la formation des travailleurs pour l’innovation, un welfare d’entreprise cohérent ». Or, les thèmes les plus innovants restent l’apanage des entreprises de plus de 250 salariés.