Planet Labor devient mind RH

Italie : TIM (ex Telecom Italia) définit de nouvelles modalités de travail hybride

Améliorer l’efficacité du travail hybride et économiser de l’énergie avec la fermeture des bureaux tous les vendredis : tels sont les principaux objectifs de l’accord signé le 22 novembre chez le géant des télécommunications TIM. Cet accord concerne potentiellement 32 000 salariés - tous ceux qui peuvent travailler à distance - sur les quelque 42 000 travailleurs que compte le groupe en Italie. 

Par Hélène Martinelli. Publié le 01 décembre 2022 à 10h56 - Mis à jour le 02 décembre 2022 à 11h08

L’accord signé par TIM et les syndicats SLC-Cgil, Fistel-Cisl, Uilcom et UGL Telecomunicazioni sera valable pour 13 mois, du 1er février 2023 au 29 février 2024. Il vise à renforcer le smart working, qui reste toutefois un choix volontaire de la part des salariés. 

Les points clés
Point-clé 1. Trois jours de travail à distance par semaine dont le vendredi pour les fonctions qui le permettent.…
Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.