Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Italie : un nouvel accord collectif chez Lamborghini qui améliore la participation des représentants des salariés aux réflexions sur l’Industrie 4.0
Planet Labor, 25 juillet 2019, n°11250 - www.planetlabor.com

Le 24 juillet, les deux principales fédérations italiennes de la métallurgie FIOM-CGIL et FIM-CISL ont signé un nouvel accord collectif pour la période 2019-2022, avecle constructeur automobile de luxe qui emploie environ 2000 personnes sur le site de Sant’Agata à Bologne. Dans cet accord, l’employeur s’engage à mettre en place une commission paritaire pour négocier les conditions de mise à disposition des données. Elle aura notamment à répondre à l’enjeu principal qui est de déterminer qui de l’entreprise ou des salariés aura accès aux données produites par les systèmes d’information du groupe. La création de cette commission est un pas en avant vers une plus grande participation des salariés à la définition du modèle de production “Industrie 4.0”. Par ailleurs, l’entreprise s’engage à augmenter sa contribution facultative aux congés parentaux de 10% afin de réduire les inégalités de genre, tandis que l’ensemble des travailleurs verra la part variable de son salaire augmenter au cours des années à venir (de 3000€ à 3800€). Selon Alberto Cocchi (FIOM-CGIL et membre du CE européen chez Audi), cet accord repose également sur la volonté forte de Lamborghini et des syndicats de promouvoir les valeurs de responsabilité sociale du groupe. Par exemple, les travailleurs seront autorisés à dédier quelques jours de travail à des activités bénévoles ou des organismes de charité déjà soutenus par la société, ainsi que d’utiliser 4 heures additionnelles d’absence autorisée chaque année pour s’occuper de leur famille ou animaux de compagnie.