Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Italie : une 2ème entreprise de livraison de repas fait bénéficier ses « riders » de la convention collective nationale de la logistique
Planet Labor, 24 juillet 2019, n°11247 - www.planetlabor.com

Le 22 juillet, un accord a été signé entre les syndicats Filt Cgil, Fit Cisl et le syndicat des travailleurs du transport Uiltrasporti Firenze avec l’employeur florentin Runner Pizza, entreprise de livraison fondée il y a 25 ans. Ce sont ainsi 200 travailleurs qui seront embauchés à temps partiel et rémunérés conformément à la convention collective de la logistique, le système de paiement “à la livraison” étant pleinement abandonné. En juillet 2018, les partenaires sociaux de la logistique avaient défini un profil professionnel pour les livreurs à vélo pour précisément intégrer ces travailleurs dans la convention collective nationale du secteur (v. dépêche n°10772). Ces employés seront donc éligibles aux dispositions prévues par l’accord national, comme le droit aux congés payés, aux absences pour maladie; ainsi que les augmentations salariales liées à l’ancienneté. Leur ancienneté en tant que travailleur non salarié sera d’ailleurs prise en compte. Il est de surcroît notable que les syndicats ont également négocié l’exclusion de tout système automatisé de classement pour évaluer les livreurs, alors même que ce sujet fait actuellement débat et objet de critiques au sein de la gig economy.  C’est le 2ème accord de ce type signé par une entreprise de la capitale toscane, le premier accord concernait 20 livreurs.