Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Mexique : les salariés d’une usine General Motors rejettent l’accord d’entreprise et renverse le syndicat maison
Planet Labor, 30 août 2021, n°12647 - www.planetlabor.com

Les salariés de l’usine de General Motors de Silao, au Mexique, ont rejeté l’accord collectif négocié par le syndicat, affilié à la Confédération des travailleurs mexicains (CTM), accusé de tactiques d’intimidation lors de votes précédents. La majorité des votants s’est prononcée en faveur de sa résiliation, les 17 et 18 août dernier, lors d’une consultation supervisée par l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’Institut national électoral mexicain afin de garantir sa régularité. Ce vote a été rendu possible par les nouvelles dispositions de l’accord de libre-échange ACEUM (Accord Canada, États-Unis, Mexique). L’élection d’un nouveau représentant syndical devrait être organisée prochainement.

3135 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article