Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

France : conclusion de l’accord transformation des compétences sur les fonctions globales chez Renault, 1900 départs prévus dans le cadre d’une rupture conventionnelle collective (mise à jour de l’article avec accord en pj)
Planet Labor, 20 novembre 2020, n°12234 - www.planetlabor.com

Les organisations syndicales CFE-CGC, CFDT et FO ont signé l’accord, négocié en cinq séances entre octobre et novembre, portant sur la transformation des compétences dans les fonctions globales de Renault. Avec plus de 50% de représentativité syndicale, l’adhésion de ces trois organisations syndicales permet de valider le texte. Il porte sur un périmètre de 15000 salariés et quatre sites situés en Ile-de-France, qui réunissent les fonctions ingénierie et tertiaires du groupe. Intervenant dans un contexte économique difficile pour l’industrie automobile encore accentué par la crise sanitaire, l’accord prévoit la mise en place de l’activité partielle longue durée (APLD) utilisé comme “un levier au service de la transformation des métiers” et une rupture conventionnelle collective qui amènera le départ de 1900 salariés en 2021, en plus de 600 départs en dispense d’activité. Il est complété par un volet sur la formation visant à accélérer la transformation de Renault. Il mise également sur un dialogue social de proximité au sein des métiers et structure une démarche de prévention des risques psychosociaux d’autant plus importante dans un contexte de transformations.

9433 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article