Planet Labor devient mind RH

BNP Paribas : signature avec Uni Global Union d’un accord mondial sur les droits fondamentaux et sur un socle social mondial

Aujourd’hui 18 septembre, le groupe bancaire français a signé, avec la fédération syndicale mondiale des services, Uni Global Union, son premier accord mondial. En plus de la réaffirmation des engagements pris en matière de droits humains au travail, d’égalité, de diversité et de lutte contre le harcèlement sexuel et moral,  il établit un socle de protection sociale pour tous les collaborateurs dans le monde.

Par Mano. Publié le 18 septembre 2018 à 15h46 - Mis à jour le 21 juillet 2020 à 15h17

Droits fondamentaux au travail et RSE. L’accord réaffirme les engagements du groupe en matière de respects des droits fondamentaux, et notamment celui d’adhérer à un syndicat et de négocier collectivement. Le groupe ne s’oppose pas au processus d’adhésion à un syndicat ou à la possibilité d’exercer des droits en tant que membre d’un syndicat et pour ce faire il prévoit que « le droit de choisir librement un syndicat soit soutenu et communiqué aux salariés par BNP Paribas au travers du présent accord ». Le management local doit également négocier de bonne foi « et dans la mesure du possible, parvenir à un accord avec les représentants des salariés, comme énoncé dans la loi locale nationale. ».

Il indique que BNP Paribas a mis en place un module de e-learning « comprendre et intégrer les droits humains dans l’entreprise » qui est aujourd’hui obligatoire pour les salariés qui,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.