Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Italie : la FABI, principal syndicat bancaire, attaque UniCredit pour l’accord avec le CE européen sur le travail à distance
Planet Labor, 19 novembre 2020, n°12233 - www.planetlabor.com

Selon Lando Maria Sileoni, secrétaire général de la FABI (autonome), « les lignes guide sur le travail pour l’Italie, UniCredit doit les partager avec les syndicats italiens et avec personne d’autre. Le processus doit être exactement le contraire de ce qui est indiqué par la banque à travers la déclaration conjointe signée avec le Comité d’entreprise européen », texte qui définit des principes et des standards minimum sur le travail à distance dans tous les pays où le groupe est présent (v. dépêche N°  12193). « Le CE européen ne peut ni négocier, ni donner des grandes lignes, ni stipuler des accords », déclare M. Sileoni au quotidien italien Il Sole 24 Ore du 13 novembre. Il rappelle que les décisions en Italie doivent tenir compte des normes et des négociations collectives du pays et s’inquiète en particulier du travail agile pour les travailleurs des filiales, et de la possibilité de vendre des produits bancaires en ligne. « Le smart working sauvage de UniCredit, en plus d’engendrer de nouvelles suppressions d’emploi, ferait automatiquement perdre des droits acquis, ce que nous ne permettrons pas », a déclaré le secrétaire général de la FABI, qui a donc demandé l’intervention de l’organisation patronale ABI (Associazione Bancaria Italiana).