Planet Labor devient mind RH

Mango : le syndicat CCOO annonce la signature d’un accord de portée mondiale pour garantir la protection des droits fondamentaux des salariés dans toute la chaine d’approvisionnement à travers l’action syndicale

L'accord, signé le 23 juillet entre le syndicat espagnol et le groupe textile, vise à promouvoir le travail syndical local et les visites de contrôle menées conjointement avec CCOO sur les lieux de travail pour vérifier le respect des engagements pris et garantir des conditions de travail décentes, selon les normes établies par l'OIT, chez tous les fournisseurs du groupe de prêt-à-porter Mango à travers le monde. Cet accord concerne plus de 500 000 salariés  dans les 1138 usines et ateliers qui travaillent pour la marque à travers 17 pays différents.

Par Cécile Thibaud. Publié le 25 juillet 2018 à 13h12 - Mis à jour le 25 juillet 2018 à 10h13

Le secrétaire général de CCOO Industrie, Augustin Martin, et le directeur des opérations et stratégie de Mango, Carlos Costa, ont signé, le 23 juillet, un accord pour promouvoir le travail syndical et la négociation collective afin de garantir des conditions de travail décentes chez ses fournisseurs à échelle mondiale. Cet accord est le premier du genre pour le secteur textile espagnol qui avait jusqu’ici négocié ses grands accords cadres, comme c’était le cas le groupe Inditex (Zara) notamment, avec la fédération syndicale mondiale IndustriAll Global Union. Cette fois, c’est donc le syndicat espagnol qui a seul négocié.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.