Planet Labor devient mind RH

Société Générale : renouvellement de l’accord mondial sur les droits fondamentaux avec UNI Global Union

Aujourd’hui 4 février, Société Générale et UNI Global Union ont reconduit leur accord mondial. La nouvelle version aborde explicitement le rôle d'UNI dans le processus de diligence raisonnable (plan de vigilance selon la loi française) de l'entreprise et ajoute deux piliers -  lutte contre les discriminations et développement de la diversité, et santé/sécurité et bien-être au travail – à celui sur la liberté syndicale qui était déjà très développé dans le premier accord de 2015 (v. dépêche n°9111).

Par Mano. Publié le 04 février 2019 à 17h11 - Mis à jour le 04 février 2019 à 17h33

Devoir de vigilance. « Le présent accord est l’un des leviers de mise en œuvre du plan de vigilance qui doit permettre d’identifier, de prévenir, d’atténuer et de remédier aux violations des droits humains au sein du Groupe » affirme le texte qui ajoute qu’UNI est l’une des « parties prenantes » du plan de vigilance qui doit être mis en œuvre dans le cadre de la loi française sur le devoir de vigilance (v.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.