Planet Labor devient mind RH

Teleperformance : un accord mondial qui engage sur la liberté syndicale au terme d’années de conflits

Le groupe français de solutions digitales dédiées aux entreprises a signé, le 1er décembre dernier, un accord mondial sur la responsabilité sociale sous la pression. Le texte, que mind RH s’est procuré, engage Teleperformance à garantir la liberté d’association syndicale là où elle est mal garantie par la loi et se conformer au devoir de vigilance, deux points sur lesquels l’entreprise a été visée par des contentieux.

Par Antoine Piel. Publié le 18 janvier 2023 à 12h04 - Mis à jour le 19 janvier 2023 à 11h24

Une “volonté concertée de progrès dans le domaine de l’environnement de travail, notamment dans la santé et la sécurité” pour les 440 000 collaborateurs du groupe. C’est ce que mettait en avant l’entreprise au moment de l’annonce de la signature de l’accord mondial sur la responsabilité sociale. Teleperformance avait pourtant refusé de signer une première mouture du texte avant un volte-face, quelques années plus tard, sur une version très similaire. La révélation par le magazine américain Time de l’emploi par Teleperformance de modérateurs colombiens sous-payés pour le compte de la plateforme TikTok et les représailles contre les tentatives de créer un syndicat au sein de l’entreprise ont changé la donne.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.