Planet Labor devient mind RH

UniCredit est la première banque italienne à signer un accord mondial avec Uni Global

Le 22 janvier, UniCredit a signé, avec la fédération syndicale internationale des services Uni Global, un accord mondial sur les droits de l’Homme et les droits fondamentaux au travail. Il contient également des engagements en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et en faveur de la conciliation vie privée et vie professionnelle.

Par Mano. Publié le 24 janvier 2019 à 15h12 - Mis à jour le 24 janvier 2019 à 17h42

Politique de neutralité vis-à-vis des syndicats. S’agissant des droits syndicaux, l’entreprise s’engage à ce que les managers dans les pays créent « un environnement libre et ouvert pour l’exercice du droit à la liberté d’association et ne s’opposent pas à ce que les employés adhèrent à un syndicat ou exercent leurs droits en leur qualité de membres syndicaux ». Les salariés doivent donc être « à l’abri des intimidations, du harcèlement, des représailles ». Les réunions des syndicats avec les employés pour discuter de la syndicalisation pourront avoir lieu dans les locaux de l’entreprise et seront organisées de manière à ne pas entraver le bon fonctionnement de l’entreprise.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.