Planet Labor devient mind RH

Vinci : signature d’un accord sur les droits des travailleurs au Qatar

Il s’agit du premier accord de ce type. Vinci et l'entreprise qatarie Qatari Diar VINCI Construction (QDVC) ont signé, aujourd’hui 21 novembre, avec la fédération syndicale internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB), un accord qui concerne les droits de l’homme sur le lieu de travail, le logement, l’équité des conditions de recrutement et les droits des travailleurs migrants qui travaillent sur ses chantiers. Il s’applique à tous les travailleurs de QDVC au Qatar et prévoit une procédure de due diligence pour les sous-traitants. 

Par Mano. Publié le 21 novembre 2017 à 13h18 - Mis à jour le 21 novembre 2017 à 14h20

L’accord a été signé à Genève aujourd’hui 21 novembre, en présence de Guy Ryder, directeur général de l’OIT. Il fait suite à « des discussions amorcées en décembre 2014 » selon le communiqué de presse paru le même jour. Cet accord « formalise les nombreuses initiatives prises par QDVC depuis sa création pour améliorer les pratiques de recrutement de la main-d’œuvre, les conditions de travail et de logement, les droits du travail et les mécanismes de traitement des réclamations », souligne Philippe Tavernier, directeur général cette société qui est détenue à  51% par le Qatari Diar Real Estate Investments (entreprise créée en 2005 par le Qatar Investment Authority,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.