Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Rheinmetall : signature d’un accord-cadre européen sur la gestion de la santé
Planet Labor, 27 novembre 2012, n°7023 - www.planetlabor.com

Une négociation accompagnée par IndustriAll. Rheinmetall AG qui s’est doté d’un comité d’entreprise européen (CEE) en 2000 a signé avant l’été un « Accord cadre européen pour la Gestion de la santé ». Après un « Code de conduite » négocié en 2003 avec son comité, c’est donc le 2e texte européen signé au sein du groupe : « L’initiative est venue du CE européen qui a proposé d’étendre un accord sur la protection du travail qui avait été négocié au niveau de la seule branche Automotive. Le sujet de la santé était de toute façon une thématique sur laquelle tous les filiales européennes étaient demandeuses », explique Joachim Stöber. Ces filiales sont au nombre de six et sont installées en France, en Espagne, en Norvège, en République tchèque, aux Pays-Bas et en Italie. Ancien membre de l’IG Metall et du CE central de Rheinmetall AG et à ce titre ex-membre du CEE mais aussi ex-vice-président du Conseil de surveillance du groupe, ce dernier est aujourd’hui coordinateur Rheinmetall pour IndustriAll et, à ce titre, a participé aux négociations de l’accord. Malgré cette présence, IndustriAll n’est pas co-signataire de l’accord « parce que certains représentants de la direction de la branche armement n’ont pas souhaité formaliser cette coopération avec IndustriAll. Un avenant à l’accord qui précise notre rôle d’accompagnateur et de consultant a cependant été rédigé», précise M. Stöber.

3415 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article