Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Canada : une action de groupe contre Hershey’s pour défaut d’information sur le recours au travail des enfants dans sa chaine d’approvisionnement en cacao
Planet Labor, 5 février 2020, n°11634 - www.planetlabor.com

Un consommateur canadien a initié une action de groupe, le 20 janvier, devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique, contre le fabricant de confiseries Hershey Canada Inc. et ses sociétés mères pour dénoncer la non-divulgation par ces dernières du recours au travail des enfants et l’esclavage « endémique » utilisé dans les chaînes d’approvisionnement du chocolat. L’objectif est de regrouper dans la plainte les résidents canadiens qui « n’auraient pas acheté des produits de chocolat fabriqués et/ou commercialisés par les Défendeurs aussi souvent ou pas du tout, ou n’auraient pas payé autant s’ils avaient été conscients du recours au travail des enfants et à l’esclavage » préciserait la plainte selon la presse nationale. Le plaignant affirme que « l’omission de Hershey de divulguer ces pratiques équivaut à une fausse déclaration aux consommateurs canadiens » et met en avant la communication par l’entreprise sur ses pratiques « socialement et éthiquement responsables » alors qu’elles auraient « permis, encouragé et profité » du travail des enfants, citant la Côte d’Ivoire comme l’une de ses principales sources de cacao brut depuis plus de 50 ans. Hershey’s comme Nestlé sont depuis plusieurs années attraits devant les tribunaux de différents Etats américains, sur la base du droit des consommateurs, pour leur approvisionnement en cacao en Côte d’Ivoire. Jusqu’à ce jour, aucune de ces actions n’a abouti.