Planet Labor devient mind RH

Droits humains : États et ONG mettent la pression sur les entreprises pour empêcher l’exploitation des Ouïghours

Alors que les preuves de l’asservissement de centaines milliers de Ouïghours s’accumulent, déportés de chez eux et souvent incarcérés dans d’immenses camps de concentration, la mobilisation pour empêcher l’exploitation de leur travail forcé prend de l’ampleur. La société civile, emmenée par une coalition internationale d’ONG, fait pression sur les entreprises pour renoncer à l’exploitation dans leur chaîne de valeur du travail issu de cette population musulmane du Xinjiang. Mais à ces actions de pression médiatique s’ajoutent des mesures commerciales prises par plusieurs pays pour interdire les importations provenant de la province chinoise, où est notamment produit 20% du coton mondial.

Par Antoine Piel. Publié le 22 janvier 2021 à 11h05 - Mis à jour le 22 janvier 2021 à 16h37

Des gouvernements réagissent. En plein conflit commercial avec la Chine, le gouvernement américain a été le premier à prendre des mesures de rétorsion. En juillet 2020, l’exécutif américain s’était déjà distingué en sanctionnant 11 entreprises chinoises impliquées dans la répression des Ouïghours en les privant de produits, technologies et marchées américains. Pour l’une de ses dernières actions en tant que Président des Etats-Unis, Donald Trump a annoncé le 14 janvier 2021 une interdiction des importations de coton, tomates et leurs produits dérivés provenant du Xinjiang. Sur ce sujet, il ne devrait pas y avoir de rupture avec l’arrivée de la nouvelle administration Biden,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.