Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : dans les comités exécutifs, pas de parité avant 2036 (étude)
Planet Labor, 16 juillet 2021, n°12631 - www.planetlabor.com

Selon le 6ème rapport Women Count 2021, les hommes continuent de dominer les postes à haute responsabilité des entreprises de l’indice boursier britannique FTSE 350. Ainsi, seuls 15 de ces 350 groupes sont actuellement dirigés par des femmes. Cette sous-représentation a des conséquences puisque, selon cette étude, une directrice générale nomme en moyenne 4 fois plus de femmes au sein des comités exécutifs qu’un homme. Au final, le Women Count 2021 souligne que 78 % des membres des comités exécutifs sont aujourd’hui toujours des hommes. La présence des femmes a certes augmenté de 2,5 % cette année, mais cette hausse est restée, à cause de la pandémie, moins marquée qu’en 2020 (+ 2,7 %). En conséquence, l’étude prévoit que l’égalité des genres ne sera atteinte dans les comités exécutifs qu’en 2036 alors que la date de 2032 avait été avancée l’an dernier. «Les directions des grande entreprises sont encore presque toujours une chasse gardée des hommes», ont regretté Lady Margaret McDonagh et Lorna Fitzsimons, co-fondatrices de The Pipeline, un groupe à l’origine du rapport et qui aide les entreprises à atteindre leurs objectifs de parité. «Les temps de crise offrent la possibilité de faire des changements de paradigmes. Au lieu de cela, il y a eu un retour en arrière et les femmes continuent d’être oubliées», dénoncent-elles.