Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : le gouvernement espère encore améliorer la présence des femmes au sommet des grandes entreprises
Planet Labor, 10 novembre 2021, n°12783 - www.planetlabor.com

L’exécutif a annoncé, le 1er novembre, la mise en place d’une nouvelle FTSE Women Leaders Review. D’une durée de 5 ans, l’ambition globale de ce rapport sera d’accroître la présence des femmes au sommet des grandes entreprises cotées en Bourse. Des objectifs précis devraient être divulgués prochainement, tout comme le nom de la personne chargée de mener ce bilan. «Les entreprises britanniques ont fait de grands progrès sur la diversité dans les conseils d’administration, ce qui prouve le succès de l’approche volontaire mise en œuvre par le gouvernement», a remarqué le secrétaire d’État en charge des entreprises Paul Scully, tout en prévenant qu’il ne fallait pas pour autant que les entreprises «lèvent le pied». Cette nouvelle « review » prend la suite de l’Hampton-Alexander Review qui, de 2015 à 2020, avait invité les grands groupes à volontairement compter un tiers de femmes dans leurs conseils d’administration (v. dépêches n°12150 et n°11200). Ce cap a été largement atteint puisqu’à l’heure actuelle, 36,2% des membres des CA des entreprises de l’indice boursier vedette FTSE 100 sont des femmes et qu’elles représentent 33,2% au niveau du FTSE 250. La Hampton-Alexander Review a permis d’obtenir une hausse globale de 50% du nombre de femmes dans les CA. Avant cela, un premier rapport d’une durée de 5 ans, baptisé Davies Review, avait atteint le premier objectif de compter 25% de femmes dans les CA des groupes du FTSE 100.