Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : une commission parlementaire enquête sur la prise en compte de la ménopause au travail
Planet Labor, 7 septembre 2021, n°12661 - www.planetlabor.com

Le House of Commons Women and Equalities Committee a lancé, le 23 juillet, une enquête afin de vérifier si la législation, mais aussi les pratiques d’entreprise, soutiennent comme il se doit les femmes durant leur ménopause. Selon ce comité multipartite, plus d’un million de salariées ont quitté leur emploi à cause de symptômes dûs à la ménopause. La carrière de nombreuses femmes est par ailleurs perturbée durant cette période, ce qui les empêche parfois d’obtenir des postes à responsabilité autour de la cinquantaine. «Malgré le fait que des centaines de milliers de femmes dans le royaume traversent en ce moment la ménopause – un processus qui peut être physiquement et mentalement épuisant – celui-ci est ignoré par la loi, a regretté la députée conservatrice présidente du Women and Equalities Committee, Caroline Nokes. Il est temps de lever le voile sur cet énorme problème qui a été quasi invisible bien trop longtemps et de le régler». Actuellement, une salariée souffrant de ménopause est protégée par l’Equality Act 2010 interdisant toute discrimination liée au genre, à l’âge ou au handicap. Le comité, qui va recueillir des témoignages jusqu’au 17 septembre, pourrait au final réclamer une loi dédiée à la ménopause au travail qui imposerait, par exemple, aux employeurs d’adopter une politique sur ce thème. A noter que ces dernières années, de plus en plus d’entreprises britanniques se sont déjà volontairement engagées pour briser le tabou de la ménopause (v. dépêche n°11502).