Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

OCDE : mise à jour des principes directeurs à l’intention des multinationales
Planet Labor, 26 mai 2011, n°5884 - www.planetlabor.com

Nouveau contexte. Lancées en juin 2010 (v. dépêche n°10374), les négociations pour la mise à jour des principes directeurs de l’OCDE ne se sont réellement enclenchées qu’à partir d’octobre dernier. En avril, les représentants de 42 gouvernements (les 34 membres de l’OCDE plus l’Argentine, le Brésil, l’Égypte, la Lettonie, la Lituanie, le Maroc, le Pérou et la Roumanie) sont finalement tombés d’accord sur des modifications à apporter aux recommandations, dont la dernière révision date de 2000. Ces recommandations sont une sorte de code de conduite sur la responsabilité sociale des entreprises qui, même s’il ne lie pas juridiquement ces dernières, s’impose aux États qui en sont signataires. La mise à jour 2011 devait tenir compte de la mondialisation et du nouveau contexte économique et social des pays émergents, en consultation avec les représentants des employeurs, BIAC, et des syndicats (TUAC) auprès de l’OCDE, et le réseau d’ONG travaillant à promouvoir la responsabilité sociale des entreprises, « OCDE Watch ». La révision reprend largement les recommandations de John Ruggie, le représentant spécial des Nations Unies qui planche pour une stratégie sur les entreprises et les droits de l’homme depuis 2005 (v. dépêche n°100370).

3914 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article