Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Apple va moduler les bonus de ses dirigeants en fonction de critères sociaux et environnementaux
Planet Labor, 7 janvier 2021, n°12295 - www.planetlabor.com

Dans son rapport annuel envoyé aux actionnaires le 5 janvier avant leur assemblée générale, la firme américaine annonce qu’elle modulera désormais les bonus de ses principaux dirigeants en fonction de six “valeurs” : l’environnement, l’inclusion et la diversité, le respect de la vie privée et de la sécurité, l’éducation, l’accessibilité et le contrôle des fournisseurs. A compter de 2021, le comité des rémunérations du Conseil d’administration prendra en compte ces critères pour augmenter ou diminuer jusqu’à 10% les bonus, calculés en fonction de la performance financière réalisée par le groupe californien au cours de l’année.  Les méthodes précises d’évaluation des performances sur ces critères environnementaux, sociaux et de gouvernance ne sont en revanche pas précisées. Pour l’année 2020, Apple a versé plus de 10 millions $ de bonus à son PDG Tim Cook et près de 3,5 millions à chacun de ses principaux adjoints, un chiffre qui a augmenté de moitié par rapport à 2019. Il est largement supérieur au salaire fixe qui est de 3 millions $ par an pour Tim Cook et 1 million pour ses vice-présidents. “Ce changement vise à motiver davantage l’équipe de direction d’Apple à répondre à des normes exceptionnellement élevées d’un leadership fondé sur des valeurs, en plus de produire de solides résultats financiers”, indique le géant de la tech dans le rapport annuel. Cette décision intervient alors que alors que l’une des usines du sous-traitant d’Apple Wistron a été saccagée en décembre par ses employés en Inde pour d’importants retards de salaire et qu’un autre de ses fournisseurs était accusé par des documents émanant du Tech Transparency Project de recourir au travail forcé des Ouïghours en Chine.