Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Australie: des entreprises encouragent leurs salariés à faire grève pour le climat
Planet Labor, 4 septembre 2019, n°11331 - www.planetlabor.com

Une quarantaine d’entreprises de la tech, de la santé ou encore de la finance s’engagent via l’alliance “Not Business as Usual” pour faire connaître leur soutien à la grève mondiale pour le climat. Concrètement, les dirigeants impliqués encouragent leurs collaborateurs à participer à la grève mondiale pour le climat du 20 septembre prochain. Ils encouragent également d’autres entreprises australiennes à les rejoindre car “les sociétés et les individus doivent aussi jouer leur rôle et cette responsabilité devient encore plus urgente lorsque le gouvernement y échoue” tacle le cofondateur de la licorne Atlassian interviewé hier par le Guardian (ici en anglais). Ces employeurs s’engagent car, comme indiqué sur le site de l’alliance, “la raison n°1 pour ne pas rejoindre la grève sera le travail”, ils invitent donc chaque entreprise à “faire quelque chose, que ce soit fermer leurs portes, une journée sans réunion, accorder une pause, ou envoyer un email indiquant clairement que les équipes ne seront pas pénalisées pour avoir pris quelques heures sur leur temps de travail”. En mars dernier, lors de la précédente grève, 150 000 manifestants étaient décomptés en Australie. Le 20 septembre prochain, l’objectif est donc de dépasser ce chiffre à l’occasion de la nouvelle grève organisée en amont du sommet des Nations Unies, “Action Climat 2019” qui se tiendra le 27 septembre à New-York.

Pour rappel, des initiatives similaires ont été prises en Grande-Bretagne (v. dépêche n°11224).