Planet Labor devient mind RH

France : La Poste prolonge son Fonds de solidarité pour les aidants

Par Antoine Piel. Publié le 08 octobre 2021 à 9h31 - Mis à jour le 08 octobre 2021 à 9h21

La Poste a annoncé le 6 septembre, à l’occasion de la Journée nationale des aidants, la prolongation, jusqu’à fin 2022, de son accord relatif à la conciliation de la vie professionnelle/vie personnelle des postières et postiers aidants. Signé en septembre 2018, il a entériné la création d’un Fonds de solidarité qui a permis, selon l’entreprise, de donner 1 820 jours de congés supplémentaires au total aux postiers qui aident un proche. Chaque salarié concerné peut ainsi bénéficier au total de 25 jours par an, pendant deux ans. Par ailleurs, les postiers aidants peuvent télétravailler, et être absents jusqu’à 3 jours par an pour accompagner leur proche dans des démarches médicales et administratives. L’entreprise leur accorde des “facilités dans l’organisation de leur temps de travail” et un “accompagnement personnalisé” quant à leur évolution professionnelle. Trente salarié-es ont bénéficié du dispositif en 2019, 25 en 2020 et 15 depuis le début de l’année. Avant 2018, le groupe La Poste avait lancé pour ses salariés le “guichet des aidants”, plateforme téléphonique offrant un accompagnement pour les démarches administratives et facilitant l’accès aux aides financières : chèques emploi service bonifié, programme de vacances pour les aidants et leur famille, aide au répit

Toutes les ressources liées à cet article
En pièces jointes

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.