Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : la possible multiplication des « fire-and-rehire » inquiète après une vague de licenciements chez British Gas
Planet Labor, 20 avril 2021, n°12482 - www.planetlabor.com

Près de 500 techniciens de British Gas ont perdu leur travail la semaine dernière après avoir refusé de quitter leur emploi pour re-signer avec leur employeur un contrat moins bien payé et comptant plus d’heures de travail, selon le système du « fire-and-rehire ». Cette technique consiste en effet à proposer à un employé de démissionner pour signer dans la foulée un nouveau contrat moins avantageux, sachant que s’il refuse, il est mis à la porte. Perçu comme une bouée de secours par certaines entreprises dans le contexte de crise sanitaire actuel, ce procédé est en passe de devenir monnaie courante. Une situation qui alarme les syndicats. Les experts sont, quant à eux, mitigés sur son utilisation.

2776 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article