Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Groupama : lancement d’un reporting social au niveau européen
Planet Labor, 30 mai 2007, n°1793 - www.planetlabor.com

Cette démarche de reporting qui porte sur les filiales situées en Grande-Bretagne, Hongrie, Espagne, Italie et au Portugal, répond à la stratégie du groupe de se développer à l’international et à son adhésion, le 7 février 2007, au Pacte mondial des Nations-Unies. Ce premier travail comprend des informations quantitatives qui montrent, par exemple, que les salariés européens du groupe bénéficient de 23 à 26 jours de congés annuels et que la durée hebdomadaire s’échelonne de 35 à 40 heures. Le rapport souligne la « spécificité française sur la réduction du temps de travail ». Le document précise que les filiales britannique, espagnole et hongroise ont élu un comité d’entreprise. En Grande-Bretagne, un « staff consultation comitee » a été mis en place. « Proche d’un CE français, il est « informé et/ou consulté trois fois par an sur les résultats de la société, la stratégie commerciale, les changements d’organisation, les questions de santé et de sécurité, les licenciements économiques et les questions relatives aux fusions/acquisitions ». De même un « health and safety comitee » a été mis en place par cette filiale pour veiller à la conformité des installations et des conditions de travail avec la législation en vigueur ». Des comités locaux sont également créés ainsi qu’une procédure de santé et sécurité qui formalise les obligations de l’employeur en matière de prévention des risques, d’hygiène et de sécurité ». Le reporting comprend également des chapitres sur la négociation collective – avec le recensement des accords collectifs négociés dans chacun des pays au cours de l’année écoulée – et la protection sociale.  « Ce travail se poursuivra lors de la réunion de bureau prévue les 12 et 13 juin et lors de la réunion plénière du comité qui se déroulera à Budapest, en octobre prochain », précise Eric Balfourier (CFDT), le secrétaire du CE européen de Groupama.

497 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article