Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Inditex : le goupe textile veut assumer sa responsabilité sociale d’entreprise globale
Planet Labor, 4 juillet 2007, n°1923 - www.planetlabor.com

En octobre 2005, Inditex a rejoint l’Ethical Trading Initiative (ETI), l’organisation qui regroupe les grandes entreprises de distributeurs et de fournisseurs, ainsi que des syndicats et des ONG, afin d’améliorer les conditions de vie des travailleurs. Depuis cette date, les responsables de son département de RSE ont organisé une série de rencontres en présence des représentants du syndicat espagnol, avec les fournisseurs, en Chine, en Turquie, au Maroc et au Portugal notamment, afin de veiller au respect du code de bonne conduite exigé par le groupe. Selon ce code, les fournisseurs reçoivent des qualifications de A à D en fonction de la qualité des conditions de travail et de sécurité observées, l’hygiène, les horaires abusifs, les salaires sous le minimum légal ou la présence ou non d’enfants en âge scolaire (détectée dans 3% des cas). En 2006, Inditex a coupé sa relation avec quelques 300 ateliers des 1700 que comptait alors son réseau de production mondial.

2504 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article