Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Solvay : le fonds de solidarité abondé par les dirigeants, employés et actionnaires pour venir en aide aux collaborateurs affectés par la crise a collecté 15 millions d’euros
Planet Labor, 14 mai 2020, n°11939 - www.planetlabor.com

C’est le chiffre annoncé à la date du 6 mai dernier par la CEO de Solvay, Ilhma Kadri, à la presse belge. Ce fonds, dont la création a été annoncé le 9 avril, a été mis en place lieu fin avril. Destiné à aider les employés et leurs proches qui seraient confrontés à des difficultés financières, et pas seulement ceux placés en chômage partiel, est financé en premier lieu par les 30 cadres supérieurs de la société et la CEO qui ont consenti à renoncer à 15% de leur salaire, à compter du mois d’avril jusqu’à la fin de l’année et à donner dix jours de congés. Le président du CA de Solvay contribue également à hauteur de 50 % de son salaire annuel. Les employés de Solvay aussi peuvent donner des jours de congés. La somme récoltée avec ces différents dons sera doublée par l’entreprise. Puis s’ajoutent les participations des actionnaires, qui ont été invités à verser un tiers de leur dividende au fonds (0,75 €par action). Ces derniers avaient jusqu’au 8 mai prochain pour renoncer à leur droit au dividende et en notifier expressément l’entreprise. Le CA de Solvac SA, actionnaire de référence de Solvay qui regroupe les descendants des familles fondatrices, a annoncé le 30 avril son intention d’apporter son soutien financier au Fonds de solidarité Solvay. Dans une décision qui doit encore être approuvée par les actionnaires, la holding se fixe pour objectif de verser une contribution globale de 24 millions € au Fonds, qui correspond au tiers du solde de dividende perçu de Solvay. Ce fonds fournira une assistance individuelle aux membres du personnel ou à leur famille, partout dans le monde, ayant été gravement touchés et se trouvant en grande difficulté ou en détresse majeure en termes de santé, d’éducation de leurs enfants, de chômage, de limitation ou de disparition de leur couverture sociale et/ou sanitaire, ainsi qu’un soutien aux organismes sanitaires et sociaux qui prennent en charge ces personnes. Les sommes excédentaires de ce Fonds de solidarité après distribution aux employés seront consacrés aux organisations caritatives et de recherches sur le Covid-19.