Planet Labor devient mind RH

Zara : une affaire de travail des enfants chez un sous-traitant ravive la question du respect des codes de conduite

Suite au reportage publié par l'hebdomadaire portugais, l'Expresso, sur le travail d'enfants dans le nord du Portugal chez un des fournisseurs du groupe Inditex, propriétaire de Zara, la direction du géant textile a annoncé, le 2 juin dernier, qu'elle n'avait trouvé aucun « indice d'exploitation infantile chez ses fournisseurs au Portugal ». Elle s'est engagée toutefois à mieux veiller au respect du code de conduite, qui interdit notamment le recours au travail des enfants, en collaboration avec le ministère du travail portugais. (Réf. 06560)

Par . Publié le 05 juin 2006 à 8h17 - Mis à jour le 28 avril 2013 à 18h05

Dans un long reportage, réalisé à Felgueiras, une zone rurale où l’emploi est rare, on découvre notamment deux enfants âgés de 11 et 14 ans qui, dans la maison paternelle cousent des chaussures de la marque Zara, payés 0,40 euros la paire. Sur les photos éloquentes qui l’accompagnent,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.