Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

L’OIT révise sa Déclaration tripartite sur les entreprises multinationales
Planet Labor, 20 mars 2017, n°10125 - www.planetlabor.com

Les organisations internationales ne sont pas en compétition dans la défense des droits de l’homme, mais l’OIT avait fini par être distancée y compris sur son terrain de prédilection : la promotion du travail décent. La Déclaration tripartite sur les multinationales et la politique sociale, pourtant son instrument de référence s’adressant aux entreprises, occupait une place secondaire dans les référentiels de RSE, notamment par rapport aux lignes directrices à l’attention des multinationales de l’OCDE. La version révisée de cette Déclaration, adoptée le 17 mars par le conseil d’administration de l’organisation, intègre la problématique des chaines d’approvisionnement, s’articule avec les Principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme du Conseil des droits de l’homme de l’ONU et notamment le principe de diligence raisonnable et se dote d’un processus de suivi qui lui manquait. Avec sa révision, l’OIT veut hisser à nouveau cet instrument, le seul qui a une portée internationale, au rang des principaux outils mobilisés par les entreprises dans leur cadre de leur politique de développement durable. 

4929 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article