Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Gestion des conséquences du Covid-19

Vous trouverez ici toutes les articles Planet Labor sur les initiatives des pouvoirs publics et des partenaires sociaux pour gérer les conséquences économiques et sociales provoquées par la pandémie de coronavirus.

24 février 2021
Italie : seul le médecin du travail (et non l’employeur) peut collecter les informations sur la vaccination des salariés (Garant pour la protection des données personnelles)
Le vaccin anti-Covid n’est pas obligatoire en Italie, mais la possibilité de licencier (ou de ne pas embaucher) un salarié qui refuse la vaccination fait débat parmi les juristes du travail. Le Garant pour la protection des données personnelles (GPDP) vient de poser un jalon important, en publiant le 17 février un vademecum (ici) sur le traitement des données relatives à la...
Gestion des conséquences du Covid-19 Vaccination contre le Covid
11 janvier 2021
Espagne : début d’accord des partenaires sociaux sur le prolongement des dispositifs de chômage partiel jusqu’au 31 mai prochain
Le gouvernement et les partenaires sociaux se sont entendus sur l’extension des ERTE (procédure de réduction temporaire d’emploi) liés à la baisse d’activité en conséquence du Covid-19. Le mécanisme devrait être reconduit jusqu’au 31 mai prochain. Il s’agira du 4e prolongement du dispositif exceptionnel, mis en place en mars 2020 (voir article nº11729) pour faire face au premier confinement, puis déjà prolongé et aménagé en mai, en juin et en septembre dernier (voir dépêches nº 11920,...
Gestion des conséquences du Covid-19
18 décembre 2020
Grande-Bretagne : le gouvernement prolonge son système de chômage partiel jusqu’à fin avril
Après avoir annoncé en novembre l’extension de son dispositif d’aide jusqu’au 31 mars, le gouvernement a décidé une nouvelle fois le 17 décembre de l’allonger, cette fois jusqu’au 30 avril 2021. Baptisé Coronavirus Job Retention Scheme (CJRS), ce système de chômage partiel garantit le paiement par l’Exécutif de 80% du salaire aux employés durant leurs heures non travaillées. Exemptées de tout paiement lors du lancement du CJRS en mars (v. dépêche n°11771), les...
Gestion des conséquences du Covid-19
30 novembre 2020
Espagne : priorité de l’accès aux formations pour les personnes en chômage partiel
Le décret du ministère du Travail établissant l’accès prioritaire aux actions de formation professionnelle pour les personnes affectées par des procédures de mise en chômage partiel (ERTE) a publié au Bulletin (BOE)  du 27 novembre. Cette mesure s’applique tant dans les cas de chômage partiel pour force majeure (liés directement au Covid), comme pour ceux qui sont motivés par des raisons techniques, d’organisation ou  de production.
Gestion des conséquences du Covid-19
10 novembre 2020
Grèce : avec le reconfinement, de nouvelles mesures de soutien à l’économie et à l’emploi
Face à l’augmentation soudaine du nombre de cas de coronavirus en Grèce, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a décidé samedi 7 novembre un reconfinement d’au moins trois semaines , jusque fin novembre. Dans ce cadre, les entreprises doivent mettre en place au moins 50% de leur personnel en télétravail et le programme de soutien des entreprises qui connaissent une baisse d’activité par la prise en charge des salaires est prolongé.
Gestion des conséquences du Covid-19
5 novembre 2020
Pérou : le gouvernement prolonge l’application de sa règlementation sur le travail à distance de crise et reconnait le droit à la déconnexion
Dimanche 1er novembre, le pouvoir exécutif a prolongé sa règlementation, adoptée en mars (ici), qui instituait un cadre provisoire facilitant le recours au télétravail pour gérer la crise sanitaire jusqu’au 31 juillet 2021. Il a profité de cette prolongation pour reconnaitre le droit des travailleurs de se déconnecter des outils informatiques et de communication pendant les...
Gestion des conséquences du Covid-19 Réglementation du télétravail
2 novembre 2020
Japon : de plus longues vacances de Nouvel An pour mieux gérer le risque et relancer l’économie
Lors d’une rencontre avec les gouverneurs préfets, la Fédération des organisations économiques japonaise (Keidanren) et deux autres lobbies du monde des affaires, Yasutoshi Nishimura, le ministre de la revitalisation économique coordonnant également la réponse du gouvernement face à l’épidémie de coronavirus, a enjoint, le vendredi 29 octobre, les représentants de ces puissantes organisations à prendre des mesures visant à prolonger les congés du Nouvel An d’une semaine — jusqu’au 11...
Gestion des conséquences du Covid-19
29 octobre 2020
UE : les fédérations syndicales européennes révisent leurs recommandations sur la tenue des réunions des instances transnationales (CEE, CE-SE et GSN) pendant la crise de Covid-19
Les recommandations des fédérations syndicales européennes à l’intention des membres de CE européens, de comités de société européenne (SE) et de groupes spéciaux de négociation (GSN) élaborées  en mars dernier lors de la première vague (v. dépêche n°11804) ont été mises à jour cette semaine pour tirer les conséquences d’une situation qui se prolonge et...
Gestion des conséquences du Covid-19
12 octobre 2020
Grande-Bretagne : création d’un système de chômage partiel localisé
Alors que le royaume a opté pour des restrictions par zones, qui pourraient impliquer des fermetures de restaurants, pubs voire même d’entreprises du secteur des loisirs, le gouvernement va accompagner cette politique d’un «Expanded Job Support Scheme». Actif 6 mois à partir du 1er novembre, ce système sera dédié aux entreprises obligées de baisser le rideau par les autorités. Dans ce cas, elles pourront demander le versement par l’Etat de 67% du salaire de leurs employés dans une...
Gestion des conséquences du Covid-19
1 octobre 2020
Portugal : assouplissement des règles du chômage partiel
Le gouvernement, après concertation avec les partenaires sociaux, va assouplir les règles de chômage partiel pour cause de Covid 19. Les modifications concernent le dernier trimestre de 2020, mais une prolongation en 2021 est d’ores et déjà envisagée. Le nouveau dispositif permettra aux entreprises affectées par la chute de 75 % ou plus de leur chiffre d’affaire de suspendre leur activité à 100% et non plus à 60 % et ouvre l’accès au dispositif dès une baisse de CA de 25%.
Gestion des conséquences du Covid-19